Le projet Rhodanie

Rhodanie est une série photographique documentaire parcourant le fleuve Rhône depuis sa source sur le glacier du Rhône en Suisse jusqu’à la mer Méditerranée. Ce projet présente la richesse des paysages de bord de fleuve en révélant les multiples aménagements du territoire et les usages de ses habitants.

Paysages déclassés De Pont-Saint-Esprit à la mer Méditerranée

rhodanieB

Sur le Rhône aval, les débordements chroniques du fleuve et la crue de décembre 2003 ont servi d’aiguillon au photographe, Bertrand Stoefleth, pour saisir le quotidien de ces territoires au-delà de la catastrophe. Les enjeux d’aménagement du territoire pour la gestion des crues ont intéressé le photographe pour les conséquences qu’elles peuvent avoir sur le paysage et les appropriations particulières qu’elles génèrent. S'opposant au sentiment de contrôle et de maîtrise du fleuve, ces images participent à la sensibilisation au risque d’inondation alors que la mémoire d’une crue passée s’estompe avec le temps : l’appréhension familière du fleuve peut conduire à un sentiment de sécurité et de quiétude au bord de l’eau.

 Le projet Rhodanie propose ainsi une observation sur les paysages du fleuve Rhône, documenté en amont par une compréhension fine des phénomènes d’inondation. Ce choix se traduit dans les images par une attention particulière aux aménagements multiples  : anciens épis Girardon comblés par les sédiments et recouverts de végétation, digues de protection contre les crues édifiées parfois à plusieurs centaines de mètres du lit mineur encerclant des villages tels des remparts, ouvrages de génie civil imposant qui redessinent le lit du fleuve pour l’exploitation hydroélectrique, orifices géants des pompes de ressuyage, … Perché à dix mètres de hauteur, Bertrand Stofleth nous propose une mise en perspective de ces aménagements dont la taille, la géométrie, le gabarit interpellent et interrogent sur leur rôle pendant la crue. Quant aux habitants ou usagers du fleuve qui apparaissent sur ces images, ils rendent compte des pratiques qui se développent grâce aux multiples potentialités de ces espaces, montrant par contraste le décalage entre la fonctionnalité hydraulique potentielle dans l’attente de la crue et le temps ordinaire du quotidien.

rhodaniec

Près de dix ans après la crue de décembre 2003, le projet Rhodanie propose un regard contemporain qui réinscrit pleinement les aménagements du fleuve et les enjeux liés au risque d’inondation dans les paysages quotidiens et familiers du Rhône.